Comme je vous le disais hier, le blog s’est présenté comme une évidence pour moi, à partir du moment où j’ai découvert le concept (assez tard a vrai dire…).


Depuis sa création, il s’est passé un tas de choses, puisqu’une année s’est écoulée.
Entre autre :


- Une indépendance et une facilité d’organisation. Quand tu veux à tout prix qu’il y ait un article le lendemain matin sur ton blog, il faut bosser, même si c’est plaisant.

- Un travail. A part des études, des stages de 2 mois et des jobs d’appoints, je n’avais pas d’expérience concrète dans le marketing et la communication. Ça a été un plus à mon CV, et ça m’a appris à utiliser autrement les réseaux sociaux.

- Des rencontres. Virtuelles ou non, elles sont constructives et chouettes !

- Des découvertes. Des e-shops de fou, des marques incroyables et des blogs très riches en contenu.

- Une autre manière de consommer. J’achetais, j’achète et j’achèterai toujours des vêtements et des accessoires. J’aime ça. Néanmoins, j’ai un budget minuscule et je ne me reconnais pas du tout en des Betty, Alix ou autres, qui ont certes beaucoup de goût, mais qui donnent surtout l’impression de passer leur temps libre dans des draps de soie ou à Tokyo, invitées par Lacoste qui met en place une stratégie de reconversion et de reconquête de marché… Betty d’ailleurs, porte des vêtements inabordables pour la plupart d’entre nous, ne propose jamais un seul bon plan, ne porte des vêtements qui ne se montrent que sur un blog ou dans certains quartiers de Paris, écrit des articles proche du snobisme (« Bonjour ! Vous avez vu mon nouveau sac Dior ? Il va bien avec mes nouvelles Giuseppe Zanotti hein ? A demain ! »), bref je la respecte mais elle est loin de la blogueuse utile. Pour ma part, j’aime bien qu’on me parle H&M, Zara, Brandy & Melville ou Asos. J’aime revoir les mêmes vêtements le lendemain sur un blog quand ils sont portés différemment et c’est là que ça prend du sens ! Quand on ne donne pas l’impression de changer de dressing à chaque article… J’aime donc acheter des vêtements, mais de manière raisonnable et en me disant que mes lectrices peuvent se les procurer. J’ai pas l’impression de me moquer d’elles et ça colle avec mon caractères de fille accessible et sociable.

- Une meilleure façon de m’habiller. Je m’habille mieux qu’avant, c’est clair et net ! J’ai beaucoup plus de choix en faisant mes achats sur Internet et j’ai appris à prendre en compte que tout n’allait pas à ma morphologie, et que toutes les couleurs n’allaient pas à mon teint. Bref, je prends plaisir à bien choisir mes vêtements. A un moment, je suis sortie avec un mec jaloux et qui m'empêchait de m'habiller comme je voulais. J'étais la tristesse incarnée! Pas soignée, pas maquillée, ultra fatiguée, ... J'ai commencé à me reprendre en main à cette période, mais c'était pas encore ça (il y avait du boulot...) :

Encore que là, il y avait déjà eu un très gros changement!


- De nouveaux rapports avec les gens. Depuis le blog et donc, depuis que j’en parle autour de moi car j’en suis fière, j’ai de nouvelles discussions avec les gens et avec mes amis. J’ose leur demander des choses, ils me demandent des conseils, j’ai 2 de mes amis qui me prennent en photos et un autre qui me fait un nouveau design, … J’apporte mon expérience aux gens et ils m’apportent leurs avis.


- L’importance. J’ai un peu (beaucoup) plus confiance en moi depuis que j’ai ce blog. C’est peut-être parce que je me fais photographier dans la rue devant des gens ça ;) Et quand, au bout de 3 mois de blog, Urban Outfitters m’a proposé de leur faire un petit reportage en l’échange d’une place VIP pour le festival de Dour, j’ai pris tout ça très au sérieux tout en m’amusant et je me suis trouvé une petite importance : celle de divertir les gens.