Ça a commencé par un réveil en douceur, suivi d'un brunch chez Tous les jours dimanche.
Le temps était parfait, il faisait beau sans faire trop chaud, on pouvait s'habiller comme on voulait.

Du coup, on a filé à la Citadelle, on a pris plein de photo des gens, des arbres, des animaux et de nous pour immortaliser ces beaux moments qu'on savourait et dont l'intrusion d'un appareil photo était la bienvenue... On savait que ça nous permettrait de garder tout ça en images et de les re-regarder quand les souvenirs commenceraient à être un peu flous ou juste quand la nostalgie nous gagnerait.


Le temps d'un dimanche, on a parcouru des kilomètres dans ma ville, on s'est moqué des gens moches  et mal habillés (pardon), on nous a dit plusieurs fois qu'on était beaux (merci), on a bu du champagne à 16h en faisant un gâteau, on a fait deux siestes et je t'ai présenté une de mes amies le soir, autour d'un repas typiquement français et bien arrosé. On t'a appris plein d'insultes en français et tu m'as vu danser sur Taylor Swift (oups). Plus tard, tu m'as dit que tu m'avais trouvée formidable, surtout quand je suis avec mes amies qui me rendent "very funny" (ouf).

- Je suis une fille old school, je n'utilise pas l'application Google Translate - 

Puis Emilie est partie, on était un peu tristes d'aller se coucher, un peu comme tous les dimanches de l'année d'ailleurs. Mais là, à un moment, on s'est rappelés qu'on était encore ensemble demain, que tu ne partais qu'en fin d'après-midi et on s'est endormis paisiblement en se disant que les adieux au revoir déchirants attendraient encore un peu. Ils ont eu lieu le lendemain, à la fin de ce perfect monday.

Voilà, j'ai rencontré quelqu'un.
Quelqu'un de bien le cœur à porté de main.
Quelqu'un de bien qui habite à 1014 km de chez moi, à Copenhague.

Ça n'a pas vraiment commencé par un brunch chez Tous les jours dimanche mais par un verre sur la tête, le dernier soir de mon voyage, dans un bar de Copenhague. Le hasard total, celui qui te fait voir des signes du destin partout.
Je ne sais pas où ça va me mener, je ne sais pas combien de temps ça va durer et si un jour on sera mariés mais pour l'instant, tu m'obsèdes autant qu'un sac Alexander Wang ou qu'un beau slim ACNE Studios (histoire de rester dans le thème scandinave). 
J'espère qu'une fois que je t'aurais pour de bon, le charme continuera à opérer comme c'est le cas lorsqu'on possède un sac Alexander Wang ou un beau slim ACNE Studios (pardon pour la comparaison mais on est sur un blog mode ou bien ? ^^).

Bref, je suis amoureuse d'un beau danois et cette fois, je ne parle pas d'un chien...


Manon