Outre son allure un peu sale, le punk est une personne qui, d'après Wikipédia, "renverse les valeurs et les codes vestimentaires issus du mouvement hippy ...". Il porte des "tissus et matières synthétiques, adopte le mode de vie urbain, le pessimisme et les drogues chimiques".
Bon, j'ai commencé à lire cette définition hier soir, après que ma collègue France m'ait dit que j'avais "fait ma punk" en détournant ce trench et en le portant en robe. Je me reconnaissais dans les premières lignes qui indiquent clairement que les babloches, c'est CHIANT bordel, que les couleurs, c'est NUL, que la vie en ville, ça a ses avantages.
Et puis au final, le pessimisme n'est pas mon truc...

Je reste convaincue qu'en 2016, on peut trouver un CDI et un homme de moins de 60 ans capable de vivre en couple sans prendre peur.
Oï !


Déjà, quand j'étais au lycée (et que j'étais punk, puis baba cool, puis grunge parce que Bob Marley, ça va bien 5 minutes), je trouvais que c'était bien moins marqué que dans les reportages qui retraçaient les années 60-70 et que je regardais sur Arte.

Les temps changent : HEUREUSEMENT.
D'ailleurs, existe-t-il encore des punks aujourd'hui ?

Trench porté en robe : Belted Trench Coat & Other Stories
Baskets Nike WMNS Kaishi print

Vous en connaissez encore des vrais punks vous ?

Bon week-end ! Ne buvez pas trop de calimocho ;)

Manon