Ciel bleu et grand soleil montant sont habituellement mes ennemis lorsque j'entreprends de faire des photos. Trop d'ombres, une lumière dorée à laquelle je préfère la lumière blanche : le beau temps, je laisse ça aux promenades et à la farniente. 
Dimanche matin, avant d'attaquer un gros ménage de (pré)printemps, je me rends dans une zone industrielle avec ma mère pour faire des photos. Il devait être 9h, le soleil semblait encore monter, on tourne un peu pour trouver un lieu, rien ne me plait et je commence à me dire que ça ne va pas le faire. Dommage, j'aime beaucoup cette tenue : ce petit sac seau que je porte tout le temps, ce mélange d'imprimés entre un nouveau manteau un peu stylé "chasseur anglais" et cette robe que je possède depuis quelques années maintenant, dont les motifs sont tirés d'une photo des buildings new-yorkais, mes nouvelles baskets kaki que j'adore et ce raccord "ongles-bouche" rouges.

Cette robe, elle est précieuse pour moi. C'est un cadeau que je me suis fait pour Noël et mon anniversaire, fin 2014/début 2015. J'avais rompu, j'étais triste et je me suis consolée en m'offrant cette robe sur laquelle je lorgnais depuis des mois. L'année suivante, je me payais un bracelet Hermès pour la même symbolique : on n'est jamais aussi bien servie que par soi-même (au moins en ce qui concerne la mode. Pour le reste, chacun voit midi à sa porte).

Bref, à force de tourner dans cette zone industrielle, un bâtiment gris que je n'avais jamais vu se pointe sous nos yeux. C'est bon, on l'a trouvé l'endroit où les ombres seraient nos alliées, où la lumière dorée serait un peu tamisée et blanchie par la structure "alu" du building. 

Clic clac, c'est dans la boîte.

Robe Heimstone Austria (modèle York - 2014)
Manteau long à carreaux Light Before Dark Urban Outfitters





Belle journée et à bientôt !

Manon