Le week-end du 18 août, je me suis rendue dans le Limousin pour fêter les 60 ans de mon père et de son amie d'enfance, Muriel. J'y suis restée du vendredi au mardi, un peu comme une grande partie de ma famille et des amis de mon père. Du coup, il fallait loger tout le monde et évidemment, les nourrir :)
Comme toujours, Sylvie (la femme de mon père) est pleine de bonnes idées et surtout, très bien organisée. En plus de cela, mes parents ont très tôt, adopté une démarche écologique visant à mieux consommer, moins jeter/gâcher, manger bio et faire eux-même. Il était donc évident que cette démarche allait se poursuivre dans le temps et s'appliquer à ce week-end d'anniversaire, se voulant "zéro déchet".

Je vais donc partager ici, à la fois les bons moments que nous avons vécus pour pouvoir laisser un souvenir aux invités mais aussi, vous expliquer comment nous avons fait pour ne générer que 5 litres de déchets sur tout un week-end, tout en faisant 160 repas du vendredi au dimanche inclus.

La préparation du week-end zéro déchet


Au préalable, Sylvie et Muriel qui habitent à proximité l'une de l'autre, ont préparé un mois à l'avance un pain de plus par jour, afin de les congeler et de les servir pendant le week-end. En tout, 14 pains ont été faits et consommés. La semaine précédant l'événèment, elles ont fait les courses alimentaires en calculant méticuleusement les quantités nécessaires à l'élaboration de 160 repas, afin d'éviter le gaspillage alimentaire. 
Elles sont également allées chez Emmaüs pour emprunter de la vaisselle dépareillée, des verres à bière,... Muriel a également lancé un appel auprès de ses amis et de la famille pour obtenir plein de nappes blanches (pour les tables et pour camoufler les étagères situées dans la grange où se déroulait la fête)  
Les serviettes de table ont été réalisées grâce à un vieux drap teint en bleu, puis découpé en petits carrés. Les verres et couverts ont été empruntés à des amis. 
Tout ça était nécessaire pour éviter de jeter des assiettes en plastique/carton, des couverts et des gobelets. Nous avons donc fait la vaisselle plusieurs fois dans le week-end grâce à deux plonges réalisées avec des baignoires pour bébés (trouvées chez Emmaus) ! Un bon moment de plus à rire ensemble et absolument pas une corvée ! Évidemment, la maison de mes parents a été transformée en labo de cuisine, dortoir géant et salle de fête le temps du week-end ;)


Concernant la nourriture, des terrines de viande et de poissons ont été cuisinées pour sustenter tout le monde pendant le week-end, accompagnées de salades (pâtes, pommes de terre, tomates et salades du jardin). 

Le soir de l'anniversaire : une soirée zéro déchet


Papa ♥

Quel bonheur de revoir mon père jouer avec son groupe, pouvoir danser toute la nuit avec les gens qu'on aime, rire de bon cœur et boire un p'tit coup en bonne compagnie ! Mais quel bonheur aussi de voir que tous ces gestes pour la planète ont été faciles et agréables à mettre en place... Contrairement aux montagnes de contraintes que s'imaginent beaucoup de personnes !
Je vous parlais des nappes et serviettes de table en tissu, ainsi que de la vaisselle empruntée mais je ne vous ai pas parlé de la décoration de table zéro déchet : la voisine de mes parents s'est amusée à faire cette déco avec des fruits et des légumes ! Tous les déchets verts étant compostables, il n'y a pas eu de déchet non plus de ce côté (mais nous avions quand même une jolie table pour recevoir).


Côté repas, mes parents voulaient éviter le buffet froid qui génère trop de déchets et ont privilégié un plat unique : un chili con carne géant. Même si nous avions banni les chips et cacahuètes, nous ne voulions pas faire l'impasse sur l'apéro ;) Nous avons donc mis la main à la pâte en famille et avons créé des brochettes aux fruits et aux fromages (ces brochettes ont été piquées sur des socles faits à partir de boulettes de papiers venant de colis, enroulées de feuilles de bananier cueillies dans le jardin de mon frère), puis des gaspachos, des toasts, ... La sœur de Muriel avait aussi ramené des escargots au beurre d'ail. Les desserts ont été commandés chez un pâtissier et pour le plateau de fromages, deux gros fromages entiers (Salers et Cantal) ont été choisis plutôt que plein de petits bouts. Plus facile à conserver ensuite.


Côté boissons, nous n'avions pas beaucoup d'enfants parmi nous donc moins besoin de softs à prévoir en quantité. Évidemment, nous allions quand même boire de l'eau (mes parents ont une "fontaine" à eau dans leur cuisine, il s'agit d'un robinet supplémentaire qui verse de l'eau filtrée : adieu les bouteilles en plastique, bonjour les carafes en verre).
Pour proposer d'autres choses à boire, nous avons acheté trois bonbonnes en verre (avec petit robinet), dans lesquelles nous avons fait des eaux parfumées (concombres, citron-gingembre et menthe). Il y avait également quelques bouteilles de limonades locales, en verre évidemment.
Pour les alcools, nous avions des fûts de bières (Queue de Charrue blonde), des bouteilles de vin en verre et quelques alcools forts pour ceux qui voulaient. 

En parallèle, des panneaux ont été installés pour mener les invités jusqu'au parking (le champs du voisin :)), grâce à des planches recyclées et des restes de peinture.


Je peux vous garantir que même sans cotillons et confettis, sans gobelet en plastique et sans chips, on a passé une excellente soirée ! Mon père et ses amis d'enfance avait créé un groupe lorsqu'ils étaient jeunes. Ils ont recommencé à jouer ensemble lorsque mon père est venu s'installer dans le Limousin et du coup, dès qu'il y a un événement, c'est l'occasion pour eux de faire un concert ♥ En bonus, nous avons eu un beau morceau à la "cornemuse" par Titice !


Et nous avons dansé jusqu'au bout de la nuit (ou presque) !


Les jours d'après



Le lendemain, nous étions plutôt en forme et nous sommes levés tôt, afin de profiter des derniers moments tous ensemble. C'est d'ailleurs assez bizarre une fois que tout le monde est parti, tout a l'air un peu trop calme quand les gens avec qui nous avons passé des moments aussi forts s'en vont... 
Sauf quand nous avons fait la vaisselle, je ne me suis pas trop activée... J'ai profité de discuter avec mes frères et les amis, je me suis rafraîchie dans la piscine, posée à l'ombre avec une petite bière fraîche, j'allais manger quand je voulais, sans trop tenir compte des heures de repas, chacun faisait ce qu'il voulait. Ce jour-là, nous avions prévu de finir les restes (des terrines, des salades, du fromage, du chili et des gâteaux), tout avait été calculé comme il faut pour qu'on ait encore à manger.


Le lundi, après le départ de certains, nous nous sommes promenés en famille, avons rendu visite au voisin pour voir les poussins qui venaient de naître. Il nous a ramenés à la maison à l'arrière de son pick-up. Les chaises empruntées ont été ramenées chez leurs propriétaires. Le mardi matin, au moment de repartir, je n'ai pas réussi à retenir une petite larme... Heureusement que la compagnie de Philippe était positive, il m'a bien remonté le moral ! 


Encore joyeux anniversaire à Papa et Muriel, merci à tous ceux qui étaient présents pour ces bons moments ! Cette fête, en plus d'avoir été superbe et heureuse, m'a encore plus motivée à limiter notre impacte sur la planète. D'autant que ça ne fait de mal à personne de prendre ce genre d'habitudes. Et en parlant d'habitude, sachez que l'esprit met 21 jours seulement à assimiler une nouvelle habitude dans le quotidien, pensez-y ! Ce n'est donc pas une question d'effort, mais de volonté et... d'habitude :)
Je vous ai d'ailleurs préparé quelques articles sur le thème du "zéro déchet" cette semaine, j'espère que vous aimerez.

Manon