Au début du mois de juillet, je suis partie un peu plus de 2 jours au Portugal, de Lisbonne à Porto, avec une équipe de blogueurs & de journalistes, afin de découvrir un nouveau produit... mais pas que !
Pourquoi nous emmener là-bas plutôt que de nous envoyer un communiqué de presse ? Parce que Leroy Merlin sort un nouveau revêtement de sol à base de liège et qu'il nous fallait comprendre le choix de cette grande enseigne concernant ce matériau si spécial.
Ce matériau, c'est sûrement et je l'espère, ce qui va remplacer le bois ou le plastique dans certains revêtements (sols et murs), que l'on se doit d'utiliser davantage car il se recycle à l'infini et qu'il possède des qualités incroyables au niveau de l'isolation thermique et acoustique, qu'il est très esthétique, créateur d'emplois et dépolluant !
C'est pour cette raison que j'ai décidé de vous en parler et que je soutiens une grande enseigne sur ce projet : parce qu'il faut faire connaître les bénéfices du liège au plus grand nombre ! 
En France, contrairement à d'autres pays, nous sommes en retard sur l'utilisation du liège, alors qu'il a fait ses preuves dans bien des domaines (je vous en reparle plus bas) et j'apprécie qu'une grande enseigne comme Leroy Merlin se décide à défendre un matériau écologique et à le rendre plus accessible à tous, sans pour autant baisser la qualité ou supprimer des emplois, au contraire.

Pour nous convaincre de ce discours, Leroy Merlin nous a donc emmenés sur les terres du chêne-liège, de sa culture à sa transformation. Je vous montre ?

La culture et l'écorçage du chêne-liège



C'est à Alcochete, dans une réserve naturelle face à Lisbonne que pousse le chêne-liège. On en trouve aussi dans le Sud-Ouest de la France (Landes), en Italie, en Espagne ou dans les pays du Maghreb.
Cette variété étonnante de chêne située autour de la Méditerranée doit pousser 25 ans avant qu'on ne l'écorce pour la première fois. Et encore, la qualité du liège n'est pas encore au top du top ! Mais c'est suffisant pour obtenir des granules de liège et fabriquer des revêtements par exemple.

La particularité de cet arbre, c'est qu'il n'y a pas besoin de l'abattre pour en tirer profit. Le liège se trouve dans l'écorce de l'arbre, qu'on enlève tous les 9 ans, entre juin et août, et l'arbre continue à pousser normalement une fois son écorce enlevée. On ne peut pas enlever l'écorce avant juin car l'arbre la garde en protection contre le froid. 
En outre, le chêne-liège n'a pas besoin de beaucoup d'eau pour pousser (ni dans sa transformation).

Au delà du fait "qu'on ne tue pas" l'arbre (c'est d'ailleurs interdit d'abattre un chêne-liège au Portugal), cette variété de chêne absorbe 72 fois son poids en CO² ! Une vertu qui s'applique aussi dans votre maison si vous possédez des revêtements en liège.

L'écorçage se fait de père en fils au Portugal et c'est le métier agricole le mieux payé là-bas.


Repos, manipulations & transformations du liège



Une fois récolté, le liège doit rester 6 mois minimum dehors, pour une période de repos. Il est aussi bien exposé à la pluie qu'au soleil, il reste à l'air libre avant d'être manipulé.
En ce qui nous concerne, nous avons visité les locaux d'Amorim, leader dans la transformation de liège. Leur principale création est évidemment le bouchon de liège (vins et spiritueux) mais pas que ! Ici, on fabrique aussi les semelles des Birkenstock®, des revêtements de sols/murs, des objets design,  des isolants pour les fusées de la NASA®, des granules pour les terrains de foot qui viennent progressivement remplacer le caoutchouc toxique tout en amortissant les chocs et blessures des joueurs et en limitant l'apport d'eau sur le terrain (le matériau parfait je vous dis...).

Dans un second temps, le liège est trempé dans l'eau très chaude (pas bouillante mais très chaude), afin de le débarrasser de bactéries éventuelles et d'éviter le "goût de bouchon". C'est uniquement de l'eau, il n'y a aucun pesticide/fongicide.

Il est ensuite trié, puis transformé en fonction de sa qualité. Le meilleur liège servira à fabriquer les bouchons des meilleures bouteilles de vin (un bouchon en liège de haute qualité se vend 2€ pièce).


A l'heure où je vous écris, Leroy Merlin a déjà sorti 4 revêtements de sol en liège (entre 29 et 35€ le m² environ que vous pouvez trouver ici // ici // ici // ici). Ces revêtements sont esthétiques, restituent la chaleur (ou du moins votre propre température), s'abîment moins qu'un chêne massif car malgré un choc, le liège reprend sa forme initiale. C'est aussi un très bon isolant acoustique et c'est ignifuge, dépolluant, ...


J'ai été réellement passionnée par ce voyage et j'ai découvert un matériau qui correspond à ma façon de concevoir la "consommation intelligente" : même si on met un peu plus cher qu'un revêtement "plastique", on obtient un résultat vraiment beau tout en limitant son impact négatif sur la planète.
En plus de cette partie très instructive qui m'a donné envie d'utiliser au maximum le liège pour mon prochain projet de rénovation, j'ai aussi partagé de très bons moments avec une équipe de personnes formidables. Merci à tous ♥

Quelques adresses au Portugal



Première étape : Lisbonne ! 
Une ville dont on m'a dit énormément de bien et je pense pouvoir confirmer en m'y étant rendue même très rapidement. C'est vivant, joli, friendly et accueillant.
Notre hôtel (le VIP Executive Arts Hotel) n'était pas au cœur de la ville mais dans la partie moderne, proche de la gare.
Nous avons dîné au Zambeze, avec une vue imprenable sur Lisbonne et une nourriture bien sympa et exotique. Nous avons terminé la soirée au Pink Wine Point, avec une playlist parfaite, des cocktails comme je les aime, une ambiance géniale. Je vous recommande cet endroit pour faire la fête entre amis !


***


Deuxième étape : Porto ! Nous avons dormi à l'hôtel Holiday Inn Gaia. Très bien mais très excentré, heureusement qu'on circule facilement et que ce n'est pas grand :)
Le restaurant Muda où nous avons mangé le soir était magnifique, avec une déco faite en liège. Même si la gastronomie portugaise n'est pas ma préférée à première vue (mais je l'ai à peine goûtée), les entrées et le dessert étaient délicieux (je n'ai pas mangé le plat, tellement j'avais mangé gras le midi ah ah). L'ambiance de la ville est très plaisante et m'a donnée envie d'y retourner !


Merci à toute l'équipe : Leroy Merlin, Amorim, Mot Compte Double et les blogueurs & journalistes présents ♥

Je vais faire de mon mieux pour publier régulièrement ici. Ça me manque et surtout, j'ai horreur de ne pas être assidue ! Mais comme vous le savez déjà, j'ai un nouveau job salariée à temps plein et en parallèle, j'ai plusieurs clients pour qui je continue les missions en freelance... Pas évident de dégager du temps mais d'ici le mois de septembre, ça devrait aller mieux :)


Manon