En novembre dernier, j'ai reçu une paire de cuissardes Clark's.
J'en voulais vachement des cuissardes. Pas vraiment parce qu'on en voit partout mais surtout parce que d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours trouvé ça beau, un brin sexy et hyper féminin.
Oui mais le problème avec les cuissardes, ce sont les idées reçues, le "n'est pas Bardot qui veut", le "Et si j'avais l'air con/vulgaire/pupute ?"
Vous voyez ce que je veux dire...


De ce fait, j'ai d'abord dompté la chose avec un slim noir, lors d'une journée en Angleterre, partant du principe que mon look n'était pas outrageux outre mesure et que les anglais étaient dotés de cette forme de tolérance qui nous fait parfois défaut.
Me sentant à l'aise et recevant des compliments de mon entourage, je commence à voir plus loin, à m'ouvrir des horizons pour 2016 et mes cuissardes. Je commence donc à envisager de les porter avec quelque chose de court (jupe, robe, short) : OUUUUUUH !
Certaines diront "Bah c'est évident, c'est même surtout comme ça que les cuissardes sont jolies" et à moi de répondre par un grand "oui" d’acquiescement.
Seulement, reviennent alors les interrogations et remises en questions multiples et ridicules : De la classe et la sobriété à la vulgarité et la prostitution, il n'y a qu'une paire de cuissardes paraîtrait-il...
Mais d'où est-ce que mon cerveau en admiration devant le style de Bardot jeune a pu sortir de telles âneries ? Parce qu'il s'agit bien là d'âneries quand on y pense !
D'un coup (peu de temps avant mon anniversaire en fait), je me suis foutu un coup de pied au cul de mon cerveau et je me suis dit très exactement : "Ma cocotte, si tu ne veux pas regretter ce genre d'extravagances vestimentaires quand tu seras vieille et flasque, fais-le MAINTENANT ou porte des jeans à jamais !"

J'ai ensuite penser à organiser un shooting pour des photos de moi nue, à partir vivre à l'étranger avant 30 ans, à faire un enfant toute seule si je ne trouvais personne avant 35 ans et je suis finalement redescendue sur Terre, en me disant que ce serait déjà bien de traiter un problème à la fois : le problème des cuissardes.*

Le reste, on verra plus tard.

*Il y a de l'humour dans cette phrase...

Perfecto Schott
Chapeau en laine H&M

Racontez-moi un peu ce que vous n'osez pas vestimentairement parlant, alors qu'au fond, vous avez très envie d'essayer et d'assumer ? :)

Manon