Il y a encore quelques années, vous ne m'auriez pas fait porter une pièce forte comme cette combinaison dont le bas est court et évasé. Le côté un peu "jupe culotte" m'aurait un peu freinée et la taille marquée aussi... 
Avec le temps, il faut croire qu'on ose un peu plus de choses, au point de s'approprier des tenues de ce genre et de ce dire : "ça c'est moi". C'est sûrement banal aux yeux de certains mais il y a quelques mois encore, je me contentais de tenues très basiques et j'ai eu besoin d'autre chose. Peut-être d'avoir l'air plus féminine, plus "remarquée", comme pour compenser un manque de confiance et surtout pour compléter mon identité perso. Ces deux dernières années n'ont pas été faciles mais ont été fort enrichissantes. Sur plusieurs aspects, j'ai dû apprendre à me détacher du regard des autres et ça passait aussi bien par celui des gens dans la rue que par celui de mes proches ou des gens que j'essayais de "séduire". C'est un bien grand mot mais quand on veut plaire au boulot ou en amour, c'est important d'être soi-même (philosophie de comptoir mais bon), d'arriver en réunion avec des talons et se libérer d'une pensée comme "le client va penser quoi ?", d'arriver au bureau en se disant "mes collègues sont toutes des femmes, est-ce qu'elles vont dire du mal de moi ?" ou de rejoindre son mec en se disant "il préfère peut-être quand je mets une robe ?". Des trucs un peu cons mais qui comptent.
Avec le temps et l'âge, mes proches (amis, famille, amoureux) n'hésitent plus à dire "tu es belle" ou "tu es bien habillée" et ça fait du bien, surtout quand on ose quelque chose de nouveau. Ça décomplexe de se sentir bien dans ses baskets, à nouveau.

Alors certes, oser refaire une frange et porter une combinaison est sûrement un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup je me sens vraiment mieux en ce moment grâce à tout ça !


Cette combinaison, je l'avais repérée sur le site de Zara, en fin de soldes. Son prix de départ était de 70€, elle était soldée à 18. J'ai bêtement attendu et elle m'est passée sous le nez.
Pour finir, je l'ai retrouvée sur Vinted, un site de vente d'articles de mode d'occasions. Je l'ai payée 30 balles avec les frais de port (donc pas 18, mais pas 70 non plus) et au final, en plus d'être contente qu'elle me plaise autant, je suis satisfaite de l'avoir rachetée à quelqu'un plutôt que directement chez le géant de la fast fashion que j'essaie de fuir au maximum.
A noter qu'en vrai, elle est moins marron (plus kaki).

Combinaison Zara (achetée d'occasion sur Vinted)

Belle journée et bon week-end à tous !

Manon