Vous comprendrez plus tard que la photo n'a pas grand chose à voir avec le reste de l'article...


"Un scientifique a prouvé un jour que tout Velux venant d'être nettoyé, était immédiatement souillé par une chiure de mouette..." 

Je n'aurais qu'une chose à ajouter : Saloperies de volatiles.


Mercredi 1er avril 2020

Un enfant de 4 ans qui se réveille après 9h en ce moment, c'est un véritable cadeau de la vie. 
En revanche, n'attendez aucune explication de ma part quant à ce changement, je n'en ai pas. Il dort, et c'est tant mieux car nous aussi !

Hier soir, j'ai nettoyé un des trois Velux du haut avant que Nico ne nous appelle pour venir manger. Naturellement, ce Velux était à nouveau sale ce matin car une mouette avait chié dessus. 
J'ai une relation particulière avec les mouettes... Parfois, je les aime, je suis vraiment contente de les voir et c'est même un oiseau plutôt joli je dois dire. Pour tout vous avouer, je suis même assez contente qu'elles soient protégées et de temps en temps, j'aime entendre leur chant. Dans d'autres circonstances, celles qui impliquent qu'elles chient par exemple, je les aime beaucoup moins. 
Comme ce matin, quand j'ai découvert que l'une d'elles avait souillé mon Velux propre. Pas les autres, juste le propre.

Après mon petit déjeuner, je me suis remise au lit avec mon café pour appeler ma mère, rituel matinal oblige. J'ai aussi appelé mon stagiaire pour régler un truc pro, puis j'ai enchaîné avec le nettoyage des Velux pour digérer avant mon cours de sport. J'ai compris la technique pour les nettoyer et je trouve que ça fait travailler les bras, c'est bien. Ça fait mal, mais c'est bien. 
J'envie quand même Mary Poppins et Ma Sorcière Bien Aimée de ne pas avoir à faire ce genre de choses dans la vie.

Mais regardez-moi ça comme c'est propre !

Finalement et à mon grand étonnement, j'aurais fait deux séances de cardio, toujours avec ma copine Sandrine de Gym Direct.
Je ne l'ai pas insultée cette fois et vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que je n'avais plus de souffle DU TOUT.
Sandrine m'a tuée. 
Déjà qu'hier avec le cours consacré aux fessiers, j'ai terriblement souffert mais là, avec deux cours supplémentaires, je marche comme Clint Eastwood.
Pourquoi je fais ça franchement ?
Ah oui, le "bikini body".
Si on ne peut pas retourner à la plage cet été, je fais le serment de me nourrir exclusivement de fromage fondu pendant toute la période estivale.

Après le sport, pour ne pas me laver tout de suite (rappelez-vous les conseils de mon beau-père), je passe l'aspirateur sous le lit car hier, j'ai failli défaillir pendant mon cours de sport à la vue de toutes ces poussières (déjà que Sandrine ne m'épargnait pas alors là, c'était le pompon).

Je file à la douche, mon dieu qu'elle fait du bien.

Aujourd'hui, je ne sais pas du tout comment m'habiller. Une robe pull fera l'affaire, ça marche toujours pour les moments d'hésitation... Et comme de toute façon, je ne peux plus me baisser ou me relever, je ne pense pas pouvoir enfiler un jean.

Après une sieste réparatrice, surtout pour mes cuisses (comme la position allongée est salvatrice après les cours de Sandrine...), je me mets un peu au boulot car mon stagiaire veut que je relise les pages de notre site Internet.
Évidemment, il y a plein de fautes...
Franchement mon chou, faut faire un effort ! La problématique du "é" ou "er" à la fin d'un verbe aurait dû se poser plus tôt dans ta vie ! Pardon de divulguer ces infos sur toi, c'est pour les besoins du récit. Si tu me lis, saches que tu es quand même le meilleur stagiaire que j'ai eu : ton humour et ta bonne humeur étant inversement proportionnels à tes talents d'écrivains, c'est dire !

Je disais donc : comme il y a plein de fautes, ça m'occupe une petite partie de l'après-midi. Tant mieux au final...
En revanche, après ça, c'est la page blanche et surtout, je ne sais pas du tout quoi vous faire comme photo pour illustrer l'article du jour... J'ai horreur d'être en manque d'inspiration.

Heureusement, j'ai trié mes chaussures et la paire de sandales que je n'ai pas encore rangée me donne une idée ! Bon et puis, il fallait que j'immortalise la propreté de mes Velux (on en est là...).
Je vous abandonne, je descends rejoindre un peu ma famille, ce serait con de ne pas passer un peu plus de temps avec eux en ce moment.

Ce ne sont pas mes chaussures pour mes séances de sport avec Sandrine hein, je précise au cas où...

Gros scoop : je n'ai pas bu mon verre de vin hier soir. Vais-je me rattraper ce soir ?
Je vous laisse sur ce suspense insoutenable.
Si vous cherchez des films "détentes" mais bien, nous avons regardé "Ils sont partout" et "La Grande Classe" hier soir sur Netflix. Le premier est absurde mais très bien ficelé, le deuxième est "frais" et tient en haleine jusqu'à une chute très mignonne. Je vous les recommande.

Bonne soirée à tous ♥

Manon