Bonjour à tous, 

Je suis contente de vous retrouver aujourd'hui pour un article qui je l'espère, vous sera utile si vous comptez voyager avec un bébé prochainement.

Je tiens quand même à préciser que je ne suis pas une experte et que ces recommandations & conseils ne sont tirés que de mon expérience personnelle mais sait-on jamais, ça peut vous servir et vous rassurer.

Pour situer le contexte, nous sommes partis 15 jours en Guadeloupe avec notre bébé de 3 mois et en revenons tout juste. Habituellement, nous allons régulièrement voir ma mère le dimanche, nous balader à l'extérieur et cet été, nous irons voir mes parents dans le Limousin avec Milo et bougerons à droite et à gauche dès que possible. De ce fait, on ne peut pas dire que nous soyons de grands voyageurs avec bébé mais que nous avons pris l'habitude de bouger dès sa naissance et surtout, que nous avons fait l'expérience de l'avion, du changement de météo et du décalage horaire, ce qui est assez représentatif d'un "gros changement d'habitude" pour un bébé 😉


Prendre l'avion avec un bébé

Sachez que pour prendre l'avion avec un bébé, il n'y a pas de minimum d'âge requis, si ce n'est 7 jours de vie pour qu'il puisse avoir une carte d'identité. Vous devrez alors prendre rendez-vous en mairie pour l'obtenir, faire des photos d'identité officielle chez un photographe qui propose ce service (comptez 8€ environ les 4 photos) et fournir des documents à la mairie (photocopie recto-verso de la pièce d'identité des parents, justificatif de domicile et les photos d'identité, acte de naissance si le bébé a plus de 3 mois). Le bébé doit être présent en mairie, ainsi que les deux parents (s'ils ne peuvent pas être présents ensemble et qu'ils ne sont pas mariés, il faudra que le parent absent écrive une lettre, attestant sur l'honneur qu'il autorise le parent présent à réaliser un document d'identité pour son enfant). Comptez entre 5 jours et 3 semaines (fourchette large car ça dépend des villes) pour obtenir la carte d'identité. Sans elle, vous ne pourrez pas réserver de billet d'avion car la compagnie a besoin du numéro de carte d'identité. En dessous de 3 ans chez Air France (2 ans pour certaines compagnies), l'enfant voyage gratuitement sur vos genoux et pourra enregistrer gratuitement une poussette en soute, et garder un sac à langer en cabine par exemple. Pendant le vol, il aura une petite ceinture de sécurité reliée à la vôtre, afin d'être attaché pendant les turbulences. Il est possible également de réserver un emplacement spécial bébé, situé en début de cabine et qui propose une sorte de couffin accroché au mur devant votre siège. Je ne sais pas combien ça coûte en revanche car nous ne l'avons fait qu'au retour, en demandant au hasard si c'était possible et l'hôtesse nous a dit oui car l'avion n'était pas complet.  

Lors du décollage et de l'atterrissage de l'avion, je vous recommande de faire téter votre enfant (au sein, au biberon ou avec sa tétine) pour éviter les douleurs aux oreilles. Je l'ai fait pour Milo et il n'a pas pleuré donc j'en conclue que ça lui a épargné quelques soucis.

Les tables à langer se situent dans les toilettes de l'avion donc c'est assez exigu... Si vous prenez un vol court, je vous conseille de changer votre enfant avant l'embarquement pour être tranquille (sous réserve qu'il n'y ait pas d'accident de parcours 💩😂).

Pour des destinations particulières, on recommande que l'enfant ait fait certains vaccins avant de partir donc il lui faut un âge minimum (renseignez-vous auprès de votre pédiatre, comme pour toutes les questions que vous vous posez en prévision d'un voyage avec un bébé). N'oubliez pas d'être à jour concernant votre assurance maladie en cas de problème de santé. J'avais toujours son carnet de santé avec moi.

Lors du vol, Milo a été exceptionnellement sage ! Il n'a pleuré qu'au moment de débarquer de l'avion (à l'aller) car ça devenait long et on attendait que l'avion se vide par rangées mais tout au long des 8h de vol : rien à signaler ! Il a bien mangé, bien dormi et joué un peu. 

N'oubliez pas que vous êtes prioritaires lorsque vous voyagez avec un bébé ! Je vous invite à prendre l'écharpe de portage avec vous, elle servira à transporter votre bébé après avoir déposer la poussette aux bagages hors formats.


Voyager dans un pays chaud avec un bébé

Selon les endroits où vous vous rendez, le bébé sera plus ou moins chamboulé dans ses habitudes... Milo étant né en février et le printemps étant long à arriver, il n'a connu que "l'hiver" donc l'arrivée en Guadeloupe a été quelque peu étrange pour lui. Il lui a fallu du temps pour s'adapter à la chaleur, il transpirait beaucoup, je lui ai fait découvrir les biberons d'eau et il réclamait le sein plus souvent car il mangeait en moins grande quantité. Si vous voyager vers un pays chaud ou dans les DOM/TOM, prévoyez quelques produits supplémentaires et demandez conseils à votre pédiatre.

Avant de partir, j'ai passé commande sur Internet pour lui trouver une crème solaire indice 50 bio et adaptée aux bébés, ainsi qu'un anti-moustique bio pour bébé également. 

L'anti-moustique doit fonctionner à merveille car aucune piqûre à signaler et malgré l'efficacité de la crème solaire, Milo a eu quelques rougeurs aux tibias lors d'une baignade. Suite à cela, je l'ai systématiquement baigné avec un lange autour de lui pour éviter les coups de soleil et naturellement, je lui mettais aussi un chapeau (comme vous pouvez le voir sur la photo d'introduction de cet article). Je suis ravie de constater qu'il aime se baigner, qu'il se sent très à l'aise et détendu dans l'eau ! En plus, ça l'aidait vraiment à se rafraîchir et à se reposer car il faisait systématiquement la sieste après sa baignade.

Si ça peut vous rassurer, sachez qu'un bébé a surtout besoin de l'amour de ses parents, de repos, d'être propre et sec, et de manger/boire. Ce sera toujours le cas, peu importe où vous êtes dans le monde. Seulement, il faut parfois faire face à quelques changements et bouleversements comme la chaleur extrême (protéger bébé du soleil, l'hydrater davantage), les moustiques (je vous recommande les marques Pranarom et Neobulle), les déplacements plus courants (il faut bien vous équiper avant de partir, avec un sac à langer pratique et tous le nécessaire de puériculture car dans certains endroits comme Terre de Bas en Guadeloupe, on ne trouve pas de couche DU TOUT dans les magasins 😉), le décalage horaire (vaste sujet dont je parle juste après).

Si vous le pouvez, embarquez le lit parapluie ou le couffin de bébé avec vous mais ça prend beaucoup de place... Il est parfois beaucoup plus simple de trouver un logement avec lit bébé fourni. En Guadeloupe, nous avons logé chez Cœur Caraïbes à Deshaies, puis dans une maison de location indépendante la deuxième semaine. Nous avons aussi eu le plaisir de passer un week-end à l'ancienne Villa de Coluche, au cœur du Jardin Botanique de Deshaies et c'était extraordinaire ! Le coût est plus élevé mais pas déconnant si vous partez en vacances avec plusieurs couples d'amis par exemple (il y a 5 ou 6 chambres il me semble). Dans tous les cas, un lit bébé était prévu sur place.

Gérer le décalage horaire avec un bébé

Alors pour ça, il n'y a malheureusement aucune recette miracle mais je vais quand même partager mon expérience avec vous. Notez qu'après 8h d'avion, nous sommes arrivés en Guadeloupe et qu'il y a 6h de moins qu'en Métropole. J'ai couché Milo à 18h30 (heure de Guadeloupe, donc 0h30 heure de Métropole), il s'est évidemment levé tôt le matin et je m'en suis occupée dans le noir, sans lui parler (comme quand il ne faisait pas encore ses nuits), afin qu'il comprenne que la nuit n'était pas terminée. Ça a bien fonctionné car il s'est calé sur le soleil mais pour le retour, c'est un peu galère... Nous sommes rentrés depuis le 2 juin et le temps que mon lait se réépaississe, il tète encore souvent et se réveille la nuit (une ou deux fois). Je pense qu'il lui faut encore un peu de temps 😉

Ce que vous devez prendre avec vous pour bébé

Pour le séjour en général : 

La poussette avec le cosy (c'est gratuit en soute et ce sera utile sur le lieu de vacances), ses tenues (plus ou moins selon la possibilité de laver vos affaires sur place), son nécessaire de toilette avec les produits adaptés au climat local et c'est tout si vous allaitez. Sinon, son biberon, son lait, de quoi le doser et le transporter. Selon le lieu où vous allez, vous trouverez plus ou moins facilement des médicaments donc il est parfois important d'avoir le minimum. Si j'écoutais mon mec, on embarquerait la moitié d'une pharmacie avec nous 😉

Pour l'avion : 

Le sac à langer avec son contenu habituel et une tenue plus légère pour le changer avant l'atterrissage, ses petits jouets préférés, son doudou s'il en a un, une couverture car la climatisation est parfois rude (mais Air France prête des plaids pour la durée du vol), l'écharpe de portage, des tétines et bavoirs/langes.

Où voyager avec un bébé ?

De façon général, un bébé s'adapte à beaucoup de situations mais il a aussi besoin d'habitudes, d'une routine. Avant un an, c'est quand même relativement simple de se déplacer avec son bébé, que ce soit au restaurant ou en voyage. Si vous êtes un peu angoissés à l'idée de partir loin, je pense qu'une ville européenne que vous aimez est un bon début. Les pays scandinaves sont très "kids friendly", il y a des tables à langer et équipements partout, on les accueille avec plaisir. De plus, vous trouverez facilement des logements adaptés et bien placés pour profiter du séjour tout en retournant à votre logement facilement si besoin. Des villes comme Copenhague, Amsterdam, Bristol ou Lille sont idéales avec un bébé (même si elles sont aussi très bien pour faire la fête entre amis😉) mais j'avoue que la Guadeloupe, c'était très plaisant également !

J'espère que cet article vous sera utile et je vous remercie de m'avoir lue,

Manon